Loin, très loin de chez nous.

Nos voyages aux fils de nos découvertes en Nouvelle-Zélande, à Hawaii, dans l'ouest américain...

20 octobre 2016

Vers la Tioga Pass


Nous commençons à remonter vers l'entrée Est de Yosemite National Park. Cette entrée la Tioga Pass est la plus haute du parc à environ 3000m d'altitude.

Etant sous des tonnes de neige tout l'hiver, elle n'est pratiquable qu'à partir de fin mai, voir début juin suivant les années.

00

Nous ne savions pas au début de notre périple si on pourrait ou non la prendre et y monter à l'aveuglette nous obligerait à faire demi tour jusqu'au lac Owens pour contourner la Sierra jusqu'à l'entrée sud ouest (notre future sortie) très éloignée sur l'autre versant de la Sierra. 

5

Le paysage est grandiose, très haut,impressionnant.

6

Plus on monte vers le le col, plus nous sommes ravis de retrouver les neiges éternelles dans un milieu aussi reculé.

D'ailleurs pour dire vrai nous n'avons pas vu la neige depuis 2003 chez nous en Bretagne, notre fille est aux anges. Marcher en tonks dessus n'a même pas l'air de la gêner.

7

Ça change du sable des lagons polynésiens.

Nous montons toujours et nous croisons un premier lac:

8

11

La température est bien descendue. Nous sommes très loin des températures caniculaires de la veille.

Pourtant nous nous attendions à plus de neige , de glace sur les lacs.

Un peu plus loin, encore un autre lac qui porte le nom de la passe d'entrée au parc:

12

14

15

Ça y est nous y sommes. L'entrée du parc est en vue.

Mine de rien, nous avons continué à monter à 3039m quand nous passons l'entrée.

 16

Voilà cinq jours dans ce parc merveilleux malgré quelques complications de circulation dues au démarrage des grandes Vacances.

San Fransisco n'est pas loin et ce parc est très prisé de ses habitants.

2qgx709e


02 octobre 2016

On fait nos curieux


Il est intéressant de regarder à travers les fenêtres les intérieurs laissés à l'abandon donnant une bonne idée des conditions de vie des anciens habitants.

Comme cette grande boutique:

Un hôtel avec sa salle qui donne presque envie de faire un billard avant de prendre un bon repas:

un détour par une autre belle grande bâtisse:

Sympa les pupitres chaises très différents de ceux que nous connaissons.

Nous continuons notre visite par la

et finir pourquoi pas par le:

Nous aurons aussi le droit d'admirer toutes sortes de chariots, de tacots:

C'est un endroit hors du temps très silencieux, malgré le nombre de visiteurs sur le site, parfois flippant, parfois très attachant, plein de découvertes sur ce mode de vie.

Pour nous il est temps de redescendre vers le lac tout là-bas en bas.

et de nous tourner vers cette chaîne de montagne très hautes et enneigées direction la Tiago Pass notre entrée pour le parc national de Yosemite.

26 septembre 2016

La ville


Nous partons donc visiter cette ville fantôme qui s'installa à 2550 m d'altitude, (l'hiver devait être  bien rude) sur cette partie orientale de la Sierra Nevada vers 1880.

Plus personne ne vit ici aujourd'hui mais il y a eu jusqu'à 10 000 personnes à l'époque de pleine exploitation de l'or.

Aujourd'hui, d'après ce que l'on nous dit, il ne reste plus que 5% de la ville qui existait à son apogée.

Les bâtiments que l'on découvre au fil des chemins, routes sont les seuls qui ont échappé aux affres du temps depuis les incendies qui la ravagea jusqu'à la fermeture de l'exploitation de l'or, entraînant la désertification et l'abandon des derniers habitants vers les années 1950.

La ville est devenue un site historique national en 1961 et est laissée dans un abandon volontaire qui paraissa bien lugubre en début de notre visite mais qui au soleil devînt très appréciable.

A l'intérieur des maisons, on retrouve une bonne partie de meubles et accessoires de vie que nous connaissions en Europe à l'époque,

Mais pas que...

Je vous montre ça bientôt. 

10 juillet 2016

Mono Lake


Nous avons quitté la highway pour une route secondaire qui nous amène à longer le Mono Lake:

un ancienne cratère qui forme un lac salé de 180 km² dont le niveau a baissé de 15m en 50 ans (toujours le besoin d'irrigation pour Los Angeles) laissant apparaitre de curieuses formations:

les plus belles sont au sud du lac mais pour nous

ce n'est juste que le passage qui nous conduit au milieu de nulle part, normalement vers la ville fantôme de Bodie.

Le coin est désertique et j'ai trouvé plus flippant d'y rouler que dans tous ces déserts croisés depuis trois semaines.

Nous avons même eu un moment de doute sur la longueur de notre chemin, enfin de piste qui s'en finissait pas de serpenter entre ces collines.

D'un autre côté, on a pas croisé d'autres donc on continue à monter.

Et puis nous avons commencer à apercevoir des vestiges de mines comme ces montagnes de cailloux, des cabanes, quelques machines rouillées:

Et enfin dans une énorme cuvette:

ou du moins ce qu'il en reste...

09 juin 2016

Nous remontons vers le frais


Là haut plus au nord, la Tiago Pass le seul col qui permet l'accès Est du parc national de Yosemite est ouvert depuis deux semaines, nous pourrons donc remonter par ce côté de la Sierra Nevada et continuer notre voyage comme programmé.

Ses premiers monts enneigés d'ailleurs s'imposent à nous au loin.

Ouah, on aurait presque oublié qu'il pouvait faire autrement qu'extrêmement chaud dans cette partie des états-Unis.

Une autre surprise de taille nous attend dans la vallée suivante: un très grand lac. Tant d'eau après tant d'aridité, c'est presque d'irréel.

Passé ce lac, nous remontons sur le nord en traversant une succession de vallées bien vertes où se sont implantées de petites villes.

Nous découvrirons Sequoia National Park et King Canyon de l'autre côté de la Sierra plus tard en redescendant vers Los Angeles.

La Highway longe des collines arides où ont été tournés bon nombre d'extérieurs de films hollywoodiens. 

Notre étape de la nuit nous conduira à Bishop pour un repos bien mérité.

 Le lendemain direction nord vers le Mono lac pour découvrir ses célèbres Tufas et partir à la recherche, de la ville fantôme de Bodie.

4


25 février 2016

Panamint Valley


Derniers regards vers le nord de la Vallée de la Mort qui se perd à l'horizon dans un brouillard de chaleur.

Nous, nous roulons vers l'ouest pour rejoindre la chaîne de montagnes Paramint (en fond sur la photo du dessous).

Toujours cette longue route avec ce paysage à la végétation rase mais plus vert que ceux traversés auparavant.

Le relief aidant nous remontons vers le col qui va nous faire découvrir à perte de vue la Vallée suivante.

Elle porte le même nom que les montagnes: la Panamint Valley qui est quasiment parallèle à la Vallée de la Mort et dont sa partie nord fait partie du Parc National.Image3

 Grandiose cette bande de sable et dunes centrale qui n'est pas accessible mais que nous admirons au passage.

Nous traversons cette vallée plus rapidement que Death Valley mais nous sommes encore très loin de notre destination.

01 février 2016

Mesquine Dunes


Nous reprenons la route vers le nord avec toujours le désert à perte de vue. Seul bémol, des taches de verdure sont plus présentes.

Nous rejoignons la route qui nous fera sortir plus tard du côté ouest de la vallée, non sans avoir été voir de plus près ces belles dunes sur le côté droit de la route.

Certaines scènes de la Guerre des Etoiles ont été tournées dans ces dunes de sable.

Je pensais que la vallée de la Mort était un désert de sable et bien pas du tout, à part cette partie là, tout en dunes et vraiment très belles.

Nous ne nous aventurons pas bien loin, un panneau nous met en garde contre les piqûres mortelles des serpents ce qui nous refroidit instantanément.

Nous avons quand même pris le temps d'admirer la première barrière de dunes et au-delà:

Il est temps pour nous de continuer notre route pour un dernier arrêt dans la Vallée.

Un autre oasis le dernier de la vallée avec hôtel et commodités.

Nous retrouvons ici aussi nous dit-on le niveau 0 (celui de la mer).

Sacré dénivelé avec les -85.5 mètres de la veille et les 2200 mètres de la Sierra Nevada qui nous attendent le lendemain.

Enfin pour l'instant nous sommes toujours dans des températures torrides et les cartes postales qui manquent sont une bonne excuse pour s'arrêter.

17 janvier 2016

Le musée


Nous avons consacré un bon moment à visiter le "Borax Museum".

En dehors des nombreux minerais que l'on voyaient sur les collines et montagnes avoisinantes aux couleurs somptueuses,

qui, ici, sont mises en valeur et permettent aux visiteurs de les identifier facilement

La vannerie locale est aussi présente parmi tout un tas d'ustensiles de vie courante de pionners et chercheurs d'or.

Mais c'est vraiment dehors que l'on a pu approcher à grande échelle le côté farwest

avec toute sorte de machines, diligences, carioles,

jusqu'à la très vieille locomotive.

Nous finissons notre tour sous la chaleur qui recommence à être écrasante:

4

Un musée à ne pas râter si vous traversez la Vallée de la Mort qui fait rêver petits et grands et donne tout son sens au Western des temps anciens.

Il est temps pour nous d'affronter à nouveau le désert et de laisser derrière nous cet oasis qui fut une délicieuse étape dans cette vallée qui porte bien son nom.

14

10 janvier 2016

Les oasis de la vallée


Nous retrouvons l'intersection qui nous a vu arriver en fond de vallée, avec un premier hôtel imposant entouré de sa verdure.

Le nôtre nous attend un peu plus loin.

Nous avions retenu une des dernières chambres disponibles au Furnace Creek Ranch qui à part l'hôtel et les campings, regroupe tout un tas de services avec en point central une épicerie, un restaurant, le musée, essence,... Il y a même un aérodrome passé inaperçu pendant notre séjour.

Des bâtiments tout en longueur à un étage et tout le monde a son balcon:

Son golf très vert et sa magnifique piscine où l'on ne parla que français en cette fin d'après-midi là.

Nous avons été très surpris par la taille de cette piscine à l'eau presque fraîche. N'oublions pas nous évoluons dans des températures de plus de 43° et sortis de cet oasis nous sommes en plein désert, l'un des plus chaud au monde.

C'était vraiment une belle et agréable parenthèse cet hôtel.

Prochaine visite le musée pour approcher un peu de l'histoire de la vallée avec l'extraction du Borax et de l'or.

 

20 décembre 2015

Artist's Drive ( Artist's palette)


Nous quittons à nouveau la route principale pour une autre plus étroite, toute neuve, qui serpente à travers des montagnes aux reliefs très variés avec une multitude de couleurs intenses dues à l'oxydation des métaux dans les roches. 

Cette route est à sens unique et il n'y a personne à part nous, 

ce qui permettra de prendre tout notre temps pour admirer

4

 C'est splendide, le plus bel endroit de la vallée que nous verrons.



Pour revoir chaque voyage depuis son début, un petit clic sur:

LA NOUVELLE ZELANDE
HAWAII
L'OUEST AMERICAIN



© Loin, très loin de chez nous | 2008-2017 | Tous droits réservés
-