Loin, très loin de chez nous.

Nos voyages aux fils de nos découvertes en Nouvelle-Zélande, à Hawaii, dans l'ouest américain...

24 février 2009

Un pont, une rivière


qui se donne des allures de fleuve même si son lit est loin d'être plein, mais nous sommes en fin d'été.

Sur ce pont, le plus long du pays à voie unique, deux bretelles de laissez-passer existent quand même pour le croisement des véhicules. C'est très bien fait.

Je n'oublie pas de vous mettre une vue de chaque côté du parapet.

Voilà plus que quelques 120 kilomètres pour voir les glaciers, j'ai hâte!

Cela fait presque trente ans que je n' ai vu ces masses de glace gigantesques.

Mais nous n'en sommes pas encore là.

Avant, découverte de cette région quasiment désertique et cette mer de Tasman qui déchiquète ses côtes.



18 février 2009

Du côté de Haast


Voilà donc quelques unes de ces magnifiques cascades, de vrais rideaux d'eau.

Les montagnes ont bien reculé laissant une large place à la plaine et sa rivière qui s'est énormément élargie depuis le col d'Haast.

Nous laisserons le hameau (300 habitants) de Haast sur le côté pour pousuivre notre voyage.

Repérée de loin le pont de 373 m à une voie qui va nous permettre de traverser la rivière pour remonter le long de la côte ouest.

 


12 février 2009

Vers Haast


Nous nous enfonçons dans la pluie et si l'on devine les sommets plus qu'on ne les voit,  cela n'empêchera pas d'avoir régulièrement une belle vision de cette région si reculée.

Et des cascades il y en a aux fils de nos kilomètres.

Certaines que l'on approchera comme la Orman falls.

D'autres que l'on admirera de beaucoup plus loin dans cette région où il doit beaucoup pleuvoir.

J'aime beaucoup ce genre de paysage, toute cette eau qui coule avec force le long de la roche.

Nous nous sommes arrêtés manger au pied d'une montagne qui coulait de partout.

Un spectacle de toute beauté!

La pluie s'étant arrêtée à la fin de notre déjeuner, nous avons profité pour sortir prendre notre café et surtout faire quelques photos, mais ce sera pour la prochaine fois.

 


06 février 2009

Thunder Creek Falls


Sur le côté de la route en pleine forêt, nous croisons une dizaine de voitures arrêtées, très inattendue. C'est vrai que je m'étais faite cette réflexion sur Google Earth quand je préparais nos itinéraires. Des Véhicules au milieu de nulle part, ça se remarque, surtout que l'on ne voyait rien de spécial au milieu de cette forêt immense.

Sur place, j'ai pris cela pour un début d'une de ces randonnée à travers le nord du parc national et bien pas tout à fait.

Une randonnée certes mais une toute petite et nous voilà dehors prêts pour l'aventure.

Quelques pas et mon époux offusqué, me fait remarquer qu'ils ont même goudronné le chemin dans la forêt. Oups, c'est sûr chéri, ils abusent.

D'un autre côté, on est sorti sous quelques gouttes, alors ma fois, si on ne revient pas crotté...

C'est raté pour l'aventure, ce sera plutôt une promenade.

Au bout la Haast River qui réapparait, son lit s'est un peu élargi mais ses eaux ne sont toujours pas calmées. Cela dit, on ne tentera pas la traversée.

Je me contenterai du point de vue pendant que naturellement, mes deux rigolos ne pourront s'empêcher de mettre les pieds dans l'eau en descendant jusqu'à la rive.

verdict: même pas froide!

En face de nous la cascade reprend sa blancheur au soleil qui a réapparu:

Sur le parking en revenant, une voiture couleur NZ noire avec un des emblèmes du pays: la fougère d'argent.

Et puisque je vous parle d'emblème, un autre dont tout le monde a entendu parler mais dont beaucoup comme moi l'attribuait à un fruit est le kiwi.

C'est un oiseau sans ailes qui aujourd'hui est très protégé car menacé de disparition que l'on ne voit que dans certains parcs et au zoo d'Auckland.


30 janvier 2009

Haast Pass


Au gré des virages, une vingtaine de kilomètres plus loin, la route se resserre sur une voie pour le franchissement d'un petit pont en structure métallique comme on en a déjà croisé quelques uns. Nous sommes arrivés à Haast Pass, le seul passage dans les alpines sud d'ouest en est.

Petit arrêt sur le parking pour nous permettre de voir la Haast River qui ressemble plutôt à cet endroit à un torrent de montagne qu'à une rivière. L'endroit est retiré de tout.

Seule trace de civilisation à par la route et le pont, notre camping-car et une voiture qui faisait arrêt à notre arrivée.

Nous  sommes repartis  sur la route de Haast, le village est à une soixantaine de kilomètres de là. Pourtant, nous allons nous arrêter de nouveau très vite.



24 janvier 2009

Le lac wanaka (suite)


Avant de quitter les rives du lac quelques vues de plus de ces immensités:

 

   

Nous quittons les rives du lac vers Makarora, un hameau perdu dans la partie nord du Mont Aspiring National Park que nous traversons.

Après Makarora, toujours au milieu de nulle part avec la nature comme compagnie et ses paysages grandioses, nous ne retrouverons une voiture qu'en nous arrêtant à Haast Pass.


17 janvier 2009

Le lac Wanaka


Nous nous arrêtons peu à près le col, sur un premier point de vue qui nous laisse une large vue sur le lac.

   


10 janvier 2009

Le lac Hawea (suite)


Avant d'arriver au col, passage obligé pour rejoindre la partie nord du lac Wanaka, quelques photos encore de ce lac.

   

Voilà encore un endroit que l'on reverra jamais mais que de beaux souvenirs.


04 janvier 2009

le lac hawea


Quelques kilomètres après avoir quitté Wanaka, nous arrivons en vue du lac qui longe celui de Wanaka: le lac Hawea.

Ils sont séparés par une chaîne de montagnes que nous longerons sur le côté ouest du lac Hawea jusqu'à que la route nous oblige à rejoindre le côté nord est de l'autre lac celui que nous avons laissé à la ville de Wanaka et qui porte le même nom.

Mais en attendant place aux photos de ce lac et de ses montagnes qui viennent mourir dans ses eaux. Le site est sauvage, battu par le vent.

Du point de vue, on ne verra jamais la fin de ce lac qui se perd loin de toute civilisation au nord sans aucun accès routier.

C'est le lac d'origine jamais dévié, jamais dompté par l'homme, protégé par lui et reconnu comme tel, il ne changera pas avant des décennies, voir plus.

Nous continuons notre chemin

Nous n'en verrons pas plus de ce lac, notre route s'en va vers le second:

      


25 décembre 2008

Le lac


Croisée sur la route qui nous amène au lac. Il n'y en a pas que dans les musées.

Prélude à un paysage à couper le souffle.

De toute part des chaînes de montagnes, certains monts au loin enneigés, d'autre dénudés comme on a eu coutume de voir depuis quelques centaines de kilomêtres et une petite partie du lac Wanada. Cest beau, très beau.

La rive où nous nous trouvons n'est pas en reste non plus.




Ou pour revoir chaque voyage, un petit clic sur:

LA NOUVELLE ZELANDE
HAWAII
L'OUEST AMERICAIN

© Loin, très loin de chez nous | 2008-2019 | Tous droits réservés